Avocats d’affaires : les cabinets français à l’offensive

Tendance Porté par la bonne santé du marché de fusions-acquisitions et le développement du droit public, de l’immobilier, de la fiscalité et de la mise en conformité, le marché des structures hexagonales se porte bien.

 

Les cabinets anglo-saxons à Paris sont toujours les principaux interlocuteurs des entreprises françaises et internationales, compte tenu de leur taille et de leur réseau. Mais les directions juridiques, cherchant à éviter la question des conflits d’intérêts, recourent aussi de plus en plus à des cabinets 100 % français, disposant d’une vraie culture d’indépendance.

(…) Multiplication des cabinets de niche

 

Sur le marché des prestations qualifiées de haut de gamme, la création des cabinets de niche se multiplie. (…) L’immobilier et le droit public sont aussi des matières qui attirent les aventures entrepreneuriales : Orier Risser Avocats, LexCity ou encore Adema Avocats ont vu le jour depuis le début de l’année. La variété de ces projets entraîne une rude compétition entre les acteurs français du droit. (…) Les directions juridiques et parfois celles des achats font appel à des panels d’avocats , qui profitent aux petits et moyens cabinets (…) ».

 

 

Article de : Les Echos Executives
En date du : 23 mai 2018